السبت في ٢٥ تشرين الثاني ٢٠١٧ ، آخر تحديث : 07:38 ص
YouTube Twitter Facebook RSS English French Portuguese
Geagea: Le statut quo actuel persistera en raison des comptes régionales du Hezbollah
 
 
 
 
 
 
16-04-2016
 
Le chef du parti des "Forces Libanaises" (FL), Samir Geagea, a indiqué, vendredi, que "le statut quo actuel persistera. Le Hezbollah a des comptes qui sont plus liés à la région qu'au Liban. Il n'accorde aucun intérêt à l'économie nationale mais sa priorité est l'Iran".


"Nous oeuvrons, jour et nuit, pour sortir de cette situation. Nous avons franchi un grand pas illustré par l'entente avec le Courant patriotique libre et nous essayerons d'en adopter d'autres ultérieurement", a-t-il assuré, lors de la visite d'une délégation bancaire affiliée aux Forces Libanaises.


Se penchant sur les municipales, M. Geagea a déclaré qu'elles constituent une entrée en matière pour la décentralisation administrative.


"Les gens doivent être sérieusement convaincus que le chef de la municipalité ne doit nécessairement pas être un membre de la famille. Il doit être jeune et actif, chercher un budget à sa municipalité et effectuer des projets de développement", a-t-il précisé, appelant "à une forte participation aux élections dans le but de parvenir à des municipalités sérieuses au vu de leur importance en raison de la situation compliquée de l'autorité centralisée".


Le chef des FL a critiqué le refus de certaines parties de l'intervention des partis dans les municipales.


"Pour quelles raisons les parties sont-elles présentes? Il faut se débarrasser de cette mentalité des 17ème, 18ème et 19ème siècles pour que nos sociétés puissent progresser. Le travail des partis est essentiel et permet le développement de la société", a-t-il clamé.


Concernant les élections municipales à Zahlé, M. Geagea a affirmé que "les partis ne visent nullement à éliminer les autres. Ils ont un plan et un projet bien définis qu'ils cherchent à mettre en oeuvre".


"Ils nous accusent actuellement, à la suite de notre alliance avec le CPL, de vouloir éliminer les autres alors qu'auparavant tous se sont réunis dans le but d'assurer une réconciliation entre nous. Des concepts erronés sont constatés dans notre société. Le citoyen doit, pour un avenir meilleur, savoir en faveur de quelle partie il vote. Le changement est entre vos mains", a-t-il clamé.
 
Pour ajouter des commentaires, vous devez être connecté ou enregistré
 
Commentaires
 
No Comment


 
أخبار متعلقة
لا يوجد أخبار متعلقة