الجمعة في ٢٠ تشرين الاول ٢٠١٧ ، آخر تحديث : 09:57 ص
YouTube Twitter Facebook RSS English French Portuguese
Hariri : Le Hezbollah et ses alliés pensent qu'ils sont plus importants que les stats
 
 
 
 
 
 
25-02-2016
 
L'ancien Premier ministre Saad Hariri a reçu cet après-midi à la " Maison du Centre " une délégation de dignitaires religieux, de maires et de notables du Nord, conduite par le mufti du Akkar Cheikh Zeid Bakkar Zakaria et le président de la Cour spirituelle sunnite à Tripoli Samir Kamaleddine.


Au début de la réunion, le président Hariri a déclaré: " Je vous souhaite la bienvenue à la " Maison du Centre ", qui réunit toujours les Libanais parce que c'est son rôle national établi par le premier ministre martyr Rafic Hariri. Certains ont essayé, pendant les dernières années, de saboter ce symbole, de diviser les Libanais et de créer de nouveaux dirigeants montés contre nous ".
Hariri a ajouté: " Ceci est le scénario que le Hezbollah a mis en place, mais grâce à vous et à tous les gens fidèles comme vous, ils n'ont pas réussi à atteindre leurs objectifs. Je sais que vous êtes venus du Akkar pour exprimer votre solidarité avec l'Arabie Saoudite contre les campagnes qui la visent. Les campagnes de ces derniers jours contre le royaume affectent le Liban. Le problème est qu'il existe, au Liban, des groupes, que ce soit le Hezbollah ou ses alliés, qui pensent qu'ils sont plus importants que les Etats. Le Hezbollah doit comprendre qu'il n'est pas seul dans le pays et qu'il y a des intérêts libanais dans le monde entier, et qu'il expose le Liban et les tous les Libanais à des dangers dans le monde arabe en général et dans le Golfe arabe en particulier.


A titre de rappel, l'unanimité consensus arabe a été adoptée par la Ligue arabe lors de sa création à la demande du Liban, tandis que d'autres ?tats ont demandé un vote parce que le Liban est un petit pays.


Les campagnes contre l'Arabie Saoudite et l'attaque contre son ambassade à Téhéran ont été condamnées par le monde entier et par les Libanais, sauf par le ministre libanais des Affaires étrangères Gebran Bassil et le Hezbollah derrière lui qui ont refusé de condamner ce qui est arrivé ".
Hariri s'est adressé à la délégation et a déclaré:


"Nous traversons une période très délicate dans le pays, et des campagnes contre nous de partout, parce que nous avons refusé l'injustice, l'oppression et l'agression contre le peuple syrien. Nous connaissons tous l'enthousiasme de certains jeunes Libanais et leur précipitation à exprimer leur soutien au peuple syrien. Donc, notre mission est de fortifier le Liban face à ce qui se passe actuellement, et c'est ainsi que nous allons être en mesure d'aider nos frères syriens. Toutes les initiatives que j'ai présentées au cours de ces dernières années visent à protéger le Liban de ce qui se passe. Nous sommes présents dans ce pays, nous ne sommes une cible facile pour personne et nous allons poursuivre la voie du premier ministre martyr Rafic Hariri. Notre mission est de sauver le pays et nous sommes prêts à le protéger de quiconque le menace. Ceci est notre destin et notre mission et nous ne pourrons jamais l'abandonner ".
 
Pour ajouter des commentaires, vous devez être connecté ou enregistré
 
Commentaires
 
No Comment


 
أخبار متعلقة
لا يوجد أخبار متعلقة