السبت في ٢١ تشرين الاول ٢٠١٧ ، آخر تحديث : 10:11 م
YouTube Twitter Facebook RSS English French Portuguese
Le Futur appelle le Hezbollah à remettre en question sa déviation de la voie de la lutte contre l'ennemi israélien
 
 
 
 
 
 
09-03-2016
 
Le bloc parlementaire du Futur a dénoncé, ce mardi, les attaques verbales et les diffamations lancées par le secrétaire général du Hezbollah contre l'Arabie Saoudite, les pays du Golfe et les autres pays arabes.


"Au lieu de saluer le grand rôle constructif joué par l'Arabie Saoudite durant des décennies en faveur du Liban, notamment lors de l'agression israélienne contre le Liban en 2006, lorsque l'Arabie Saoudite a pris l'initiative d'aider le Liban et de reconstruire ce qui a été détruit au Liban-sud et dans la banlieue sud, Sayyed Hassan Nasrallah a lancé les diffamations contre le royaume", a indiqué le Futur.


Le bloc a tenu, dans la Maison du Centre, sa réunion périodique présidée par l'ancien premier ministre Fouad Siniora. Au terme de la réunion, le député Ammar Houri a lu le communiqué du bloc.


"Les propos de sayyed Hassan Nasrallah contre l'Arabie Saoudite et les pays du Golfe reflètent l'état de tension et d'arrogance qui marque l'attitude du secrétaire général du Hezbollah. Comment une personne qui parle des victoires successives pourrait apparaître chaque semaine dans cet état de tension et d'agressivité", a ajouté le député dans sa lecture du communiqué.


Le bloc du Futur a, également, affirmé que le Hezbollah est appelé à remettre en question, sérieusement, sa déviation de la voie de la lutte contre l'ennemi israélien, en retournant à l'Etat et ses conditions au lieu d'être un outil utilisé par d'autres à l'extérieur des frontières libanaises et arabes pour semer la discorde.
Selon le communiqué, les actes du Hezbollah nuisent aux Libanais et à leurs intérêts.


En ce qui concerne la crise des déchets, le bloc du Futur a appelé le gouvernement à prendre une décision consensuelle convenable pour se débarrasser des déchets et trouver une solution radicale à cette crise.


Il a enfin souligné l'importance d'élire un nouveau président de la République pour mettre terme à la vacance présidentielle.
 
Pour ajouter des commentaires, vous devez être connecté ou enregistré
 
Commentaires
 
No Comment


 
أخبار متعلقة
لا يوجد أخبار متعلقة