الثلثاء في ٢١ تشرين الثاني ٢٠١٧ ، آخر تحديث : 05:26 م
YouTube Twitter Facebook RSS English French Portuguese
Le bloc du Futur refuse l'ingérence du Hezbollah dans les affaires saoudiennes internes
 
 
 
 
 
 
06-01-2016
 
Le bloc parlementaire du Futur a tenu, ce mardi, sa réunion hebdomadaire sous la présidence de son chef, Fouad Siniora. C'est le député Samir Jisr qui a donné lecture du communiqué final dans lequel les députés ont appelé le peuple libanais à soutenir l'Etat et à prôner l'unité nationale, maintenant, plus que jamais, et à s'attacher à l'accord de Taëf et à la constitution libanaise.

Le bloc, qui a considéré que la situation générale au Liban demeure critique, notamment à la lumière des développements régionaux, a indiqué que l'élection d'un président doit être primordiale.

Le Bloc a également dénoncé le tir d'obus israéliens sur des cibles dans le Sud du Liban, insistant sur l'importance du respect de la résolution 1701.

Les députés réunis se sont arrêtés sur la vague d'accusations menée par les responsables du Hezbollah, dénonçant ces messages véhément iraniens adressés par des voix libanaises à l'Arabie saoudite, à des fins régionales.

" Le Hezbollah cherche à contrecarrer tout compromis interne, particulièrement en ce qui concerne l'échéance présidentielle et à bloquer le travail des institutions constitutionnelles" a ajouté les députés.

Le Bloc n'a pas manqué de condamner fermement les déclarations du chef du Bloc parlementaire pour la Loyauté à la Résistance, le député Mohammad Raad. " Ses paroles portent en elles des menaces contre des personnalités politiques libanaises et nous rappellent du Mercredi 7 mai 2008 lorsque le Hezbollah a essayé de faire un coup d'Etat, et de prendre contrôle de l'ouest de Beyrouth" a ajouté le Bloc.

Les députés du Futur ont refusé l'ingérence du Hezbollah dans des affaires saoudiennes internes, concernant des citoyens saoudiens accusés de crimes terroristes. " Les positions du Hezbollah ont une nouvelle fois outrepassé la position officielle de l'ةtat libanais, qui considère l'Arabie comme un pays ami, Ils ont également violé la politique de distanciation convenue par les parties libanaises, sans compter qu'ils ont fait fi des intérêts de milliers de Libanais résidant dans le royaume d'Arabie" .
 
Pour ajouter des commentaires, vous devez être connecté ou enregistré
 
Commentaires
 
No Comment


 
أخبار متعلقة
لا يوجد أخبار متعلقة