الجمعة في ٢٤ تشرين الثاني ٢٠١٧ ، آخر تحديث : 09:52 م
YouTube Twitter Facebook RSS English French Portuguese
Hariri de Tripoli: la lutte contre la corruption est une confiscation de la décision de l'Etat
 
 
 
 
 
 
18-03-2011
 
Lors de ses rencontres jeudi avec les personnalités du Nord et les députés du "Futur" à Tripoli, le Premier ministre sortant Saad Hariri a dénoncé "les slogans de lutte contre la corruption qui visent à couvrir les tentatives de confiscation de la décision de l'Etat".

"Cette attitude est, en tant que telle, une violation de la souveraineté des institutions; elle assure également une couverture pour les armes illégitimes utilisées pour l'intimidation des Libanais", a-t-il encore dit, qualifiant cette attitude "de summum de la corruption".

M. Hariri a affirmé que la lutte contre la corruption "ne se fait pas à travers des slogans véhiculés par les médias mais en élaborant un projet d'Etat, en activant le travail des institutions et en renforçant les dispositifs officiels de contrôle".

Concernant ses efforts pour la formation d'un gouvernement d'union nationale, le Premier ministre sortant a indiqué "avoir tendu la main à tous les partenaires pour consolider l'entente dans l'intérêt du pays". "Mais ils ont toujours entravé notre projet car ils veulent un Etat soumis à la force des armes", a-t-il noté avant d'assurer finalement que tous "les efforts seront déployés pour assurer les besoins vitaux des régions du Nord et de leurs habitants".
 
Pour ajouter des commentaires, vous devez être connecté ou enregistré
 
Commentaires
 
No Comment


 
أخبار متعلقة
لا يوجد أخبار متعلقة