السبت في ٢٥ تشرين الثاني ٢٠١٧ ، آخر تحديث : 11:21 ص
YouTube Twitter Facebook RSS English French Portuguese
Hamadé rappelle au cours de la réunion du Bristol les constantes de base du document des Forces de 14 Mars
 
 
 
 
 
 
11-03-2011
 
Les Forces de 14 Mars qui ont tenu une réunion de concertation préliminaire au rassemblement annuel du 14 Mars ont réaffirmé à l'issue de la réunion les principes de base et rappelé les constantes nationales autour desquelles s'est tissée leur action politique ces dernières années. Dans une allocution de circonstance, le député et ancien ministre Marwan Hamadé, qui fait maintenant cavalier seul par rapport au bloc auquel il appartenait, n'a pas mâché ses mots et a réitéré solennellement et devant un parterre de partisans convaincus les grandes lignes de défense ainsi que le calendrier de l'action militante pour la période à venir. Ces principes, qui ont été formulé par la bouche du député Hamadé, sont connu de tous les libanais et ne font que résumer un calvaire politique et national qui a divisé les libanais en deux.

M. Hamadé a dit, en premier lieu, que des dangers relatifs à l'existence et à la pérennité du Liban guettent le pays. Le député de Chouf a ensuite manifesté son attachement à l'accord de Taef et a dit un grand non au morcellement du pays .Il s'est prononcé en faveur de la fin de la phase d'hégémonie des armes sur la vie sociopolitique au Liban et a appelé à la défense de la Justice, du tribunal spécial pour le Liban et de toutes les révolutions conséquentes. Le député Hamadé a rejeté toute équation établie entre le maintien de la paix et de la sécurité en contre partie d'une concession au niveau national de la liberté et de la justice. Dans ce contexte, qui se veut essentiellement étatique et souverain, il n'était pas étonnant que le député Hamadé prône un Liban de démocratie et de liberté et de diversité, un état de droit et de justice ainsi que le resserrement des rangs autour des constantes nationales et qui devraient elles-mêmes se répercutaient positivement sur la vie sociopolitique.

Notons que la réunion des Forces de 14 Mars a commencé ce soir pour lancer le document politique de 14 Mars pour la prochaine période à l'hôtel Bristol en présence du Premier sortant Saad Hariri, l'ancien président Amin Gemayel, le président du comité exécutif des Forces Libanaises Samir Geagea, l'ancienne députée Nayla Moawad, les députés du bloc "le Liban d'abord" et les ministres du 14 Mars, ainsi que les anciens députés et ministres et un rassemblement de 250 personnalités politiques, sociales et les instances de la société civile.

Avant la réunion, le chef des FL, Samir Geagea, a déclaré devant les journalistes que "cette rencontre aujourd'hui comprend une lecture pour l'ancienne période et pour les prochains pas à suivre par les Forces de 14 Mars dans la prochaine période". Il a affirmé "le besoin de contrôler les armes à l'intérieur de l'Etat", déniant toutes "les informations divulguées qui parlent que les propositions de 14 Mars en faveur des armes peuvent amener à des discordes internes". Il a dit que "nous n'acceptons pas ce genre de parole". En ce qui concerne l'accusation portée contre les Forces de 14 Mars d'avoir adopté un agenda américain en faveur des armes, le chef des FL a dit que "ce genre de parole est incorrect, et c'est un scenario proposé par l'autre camp politique et ils essayent toujours de coller ses accusations à Siniora, Geagea et Feltman et une telle accusation se considère une traduction normale reproduite à chaque fois que nous lançons une déclaration". Il a appelé le camp politique de 8 Mars de " rétorquer aux questions proposées telles qu'elles sont". Au plan de la participation des partisans et des fidèles de 14 Mars dimanche prochain, Samir Geagea a dit : " Nous sommes certains de cette participation".
 
Pour ajouter des commentaires, vous devez être connecté ou enregistré
 
Commentaires
 
No Comment


 
أخبار متعلقة
لا يوجد أخبار متعلقة