الاحد في ١٩ تشرين الثاني ٢٠١٧ ، آخر تحديث : 09:21 م
YouTube Twitter Facebook RSS English French Portuguese
Hariri met en garde contre l'utilisation du Liban comme lieu d'incitation aux conflits
 
 
 
 
 
 
23-03-2011
 
Le Premier ministre sortant Saad Hariri a mis en garde contre "les dangers de l'utilisation du Liban comme lieu d'incitation aux conflits sur la scène locale et dans les pays arabes", lors de sa rencontre lundi soir avec des délégations des "Jeunes du Futur" et des familles beyrouthines en sa résidence du centre-ville de Beyrouth.

"Les positions de certains leaders principaux du Hezbollah ont impliqué le Liban dans les manifestations de certains pays arabes", a affirmé M. Hariri, notant que "ces positions ne considèrent pas d'un même oeil toutes les manifestations" et que "ce qui est accepté à Téhéran est refusé à Manama et dans les autres capitales, et vice-versa".

M. Hariri a déploré " les comportements de certains qui veulent que le Liban soit un exportateur de révoltes aux pays arabes et qui se prennent pour les parrains des manifestations populaires arabes, ce qui plonge le pays dans les conflits internes de plusieurs pays arabes".

Il a alors assuré au commandement du Hezbollah, "qui veut que les Libanais acceptent la transformation de leur pays en exportateur de révoltes", que "cette politique est refusée par la majorité des Libanais qui ne veulent pas que leur pays se noie dans les politiques des axes, du clivage arabe et des conflits sur la scène musulmane".

Le Premier ministre sortant a enfin estimé que "les frères arabes sont conscients des changements qu'ils revendiquent sans avoir besoin des spécialistes du Hezbollah", assurant que "le Liban ne sera jamais un pont pour faire parvenir les discordes aux pays arabes ni pour impliquer notre pays dans des affaires qui lui nuiront".
 
Pour ajouter des commentaires, vous devez être connecté ou enregistré
 
Commentaires
 
No Comment


 
أخبار متعلقة
لا يوجد أخبار متعلقة