الاربعاء في ٢٢ تشرين الثاني ٢٠١٧ ، آخر تحديث : 10:06 م
YouTube Twitter Facebook RSS English French Portuguese
Bloc du Futur: Mikati, un Premier ministre imposé aux Libanais par le Hezbollah
 
 
 
 
 
 
26-01-2011
 
Le bloc du Futur a qualifié, mardi, « les résultats des consultations parlementaires d'un coup au cœur du régime démocratique en raison du recours de certains à renverser les équilibres de forces », indiquant que « le Premier ministre Najib Mikati n'est pas un consensuel mais un PM imposé aux Libanais par le Hezbollah ».

Le bloc a tenu ces propos à l'issue de sa réunion hebdomadaire à Koreytem, présidée par le chef du bloc Fouad Siniora. La réunion a notamment porté sur les situations au Liban.

Le bloc a également rappelé « des actes menées par le Hezbollah et ses alliés lors des dernières années », estimant que « leurs plans visent à assurer les intérêts du Hezbollah et de ses alliés ».

Selon le bloc, « les armes du Hezbollah qui devraient être utilisées pour lutter contre Israël ont été employées à l'intérieur du pays ».

Le bloc du Futur a de même précisé que « ceci a poussé le Hezbollah à saisir l'occasion et à poursuivre leur coup d'état mené contre le régime démocratique ».

« Le régime démocratique ne peut être corrigé sous les pressions des armes et des intimidations, mais le bloc s'engage au respect de la Constitution et de la coexistence pour que justice soit faite », a-t-il ajouté.

Le bloc du Futur a également signalé que « Mikati n'est pas un PM consensuel ou médiateur mais il est imposé aux Libanais par le Hezbollah ».

Le bloc a de même remercié « le public du président martyr Rafic Hariri, le courant du Futur et les Forces des 14 Mars, qui ont exprimé leur refus à déformer la volonté des Libanais ».

« Tous les Libanais dont le public du martyr Rafic Hariri sont en droit d'exprimer pacifiquement leurs opinions », a conclu le bloc.
 
Pour ajouter des commentaires, vous devez être connecté ou enregistré
 
Commentaires
 
No Comment


 
أخبار متعلقة
لا يوجد أخبار متعلقة