الثلثاء في ٢١ تشرين الثاني ٢٠١٧ ، آخر تحديث : 09:56 م
YouTube Twitter Facebook RSS English French Portuguese
Gemayel: "Nous cherchons un consensus interlibanais loin de toute ingérence étrangère"
 
 
 
 
 
 
23-01-2011
 
Dans sa première journée de réunions dans la capitale égyptienne, Le Caire, le chef du parti Kataeb, Amin Gemayel, s'est réuni avec un certain nombre de responsables égyptiens. Il a entamé ses entretiens par une réunion avec le président égyptien, Hosni Moubarak, au palais présidentiel égyptien. Les entretiens du président Gemayel avec le président Moubarak ont abordé les derniers développements politiques sur la scène libanaise locale, et les efforts arabes et internationaux qui peuvent contribuer à préserver la liberté et la démocratie au Liban, ainsi que les efforts qui peuvent consolider le travail des institutions légitimes. La rencontre a été aussi une occasion pour se délibérer des derniers développements dans la région, avec une attention particulière consacrée à la situation des chrétiens coptes en Egypte. M. Gemayel a insisté sur "la nécessité d'arrêter les attaques contre les Coptes le plus tôt possible, afin d'éviter de transférer le danger à d'autres régions et pays".

Apres la rencontre le président Gemayel a fait une déclaration aux journalistes durant laquelle il a salué les efforts déployés par le président égyptien pour soutenir la stabilité et le dialogue au Liban, et tous les efforts égyptiens en faveur du consensus dans le pays. Il a ajouté que "la rencontre avec le président Moubarak a été une occasion pour souligner la nécessité de renforcer le rôle des institutions et aider le Liban à sortir de la crise". Il a dit:"nous cherchons un consensus interlibanais loin de toute ingérence étrangère et notre objectif est de soutenir l'Etat". Il a souligné que la préoccupation initiale est de soutenir l'Etat libanais et de mettre une limite à tout ce qui entrave le chemin des institutions nationales. M. Gemayel a indiqué que "ce qui est actuellement en cours concernant les consultations parlementaires est une pression armée de certaines forces pour se retourner contre la démocratie. Par conséquent, il a estimé que "le Liban a besoin du support de la communauté internationale pour faire face au "coup d'Etat" que certains tentent imposer".

M. Gemayel a également effectué une visite à Cheikh d'Al-Azhar, le Grand Imam, Dr Ahmad Tayeb, avec lequel il a conféré des relations islamo-chrétiennes. Un communiqué publié par Al'Azhar a indiqué que " Al'Azhar el Cherif est la maison de tous les arabes", ajoutant que "les chrétiens arabes sont une véritable partie du monde arabe, et que l'épanouissement des sociétés chrétiennes est un facteur essentiel dans l'enrichissement de la civilisation Orientale. Il a salué la communication avec le président Gemayel, étant un homme d'Etat, et a affirmé "la préoccupation d'Al Azhar à maintenir un dialogue constructif avec toutes les religions célestes".
 
Pour ajouter des commentaires, vous devez être connecté ou enregistré
 
Commentaires
 
No Comment


 
أخبار متعلقة
لا يوجد أخبار متعلقة