الثلثاء في ٢١ تشرين الثاني ٢٠١٧ ، آخر تحديث : 09:56 م
YouTube Twitter Facebook RSS English French Portuguese
NON...!
 
 
 
 
 
 
22-01-2011
 
::Jean-Marie Kassab::


Montres et horloges au Liban ont cette fâcheuse habitude de tourner en sens contraire. Elle nous obligent régulièrement a retourner en arrière pour revivre nos angoisses et traverser de nouveau le désert. Eh bien cette fois nous allons les arranger a ces horloges quittes a tordre leurs aiguilles ou même les arracher. Non c'est Non.

Mr Joumblatt nous a gratifié hier de son beau discours . Position très prévue, d'autant plus que les corbeaux lui ont fait un rappel de vaccin la veille en se déployant dans les régions druzes au cas ou il oublierait un mot ou même une virgule du discours. Il faut dire que eux non plus ne lui font pas entièrement confiance. Mais c'est sa nature, il n'y peut rien. Tout cela me rappelle l'histoire du scorpion qui voulait traverser une rivière et qui demanda à la grenouille de le transporter.

« Non, répondit la grenouille. Si je te prends sur mon dos, tu me piqueras et la piqûre du scorpion est mortelle » . « Voyons, où est la logique dans tout cela? » dit le scorpion, qui est un animal très logique. « Si je te pique, tu mourras, et je me noierai avec toi ». Alors, convaincue, la grenouille prit le scorpion sur son dos. Au beau milieu de la rivière, elle sentit une douleur atroce, et comprit que le scorpion l'avait piquée. Elle commença à couler, entraînant le scorpion avec elle, et s'écria: " Où est la logique dans tout cela? » « Je sais bien, dit le scorpion, mais que veux-tu, je ne peux pas m'en empêcher... c'est ma nature » .

Comment oublier d'ailleurs que c'était Mr Joumblatt lui-même qui avait déclenché les événements de mai 2008 avec son insistance inexplicable sur les réseaux de fibres optiques du Hezb, et l' affaire de l'officier en charge de la sécurité de l'aéroport . Son comportement a résulté en beaucoup de morts et de destruction ainsi que le fameux accord de Doha.

La pseudo-démocratie continue et prend des formes encore plus moches. On menace tout le monde tout en prétendant être démocratique. Un jeu Satanique mais si transparent. Tout le monde s'accroche et lutte pour quelques voix en prévision des consultations parlementaires prochaines. Mais on peut se demander pourquoi les votes seront si serrés si les Sunnites ont fait leur devoir durant les élections passées et créé un bloc homogène.

Les Chiites eux, n'en parlons pas, ils se sont faits écrasés par les rouleaux compresseurs du Hezb et de Amal. C'est dommage qu'une communauté aussi nombreuse ne se fasse représenter que par ce genre de députés. Mais les méthodes du Hezb et d'Amal on les connaît déjà, trop , et assez.

Restent les Chrétiens. Grace au General Michel Aoun, les Chrétiens on failli, et ont fait de sorte que leur représentation soit ce qu'elle est, même si elle entraîne le pays dans le gouffre. Décidément, c'est une honte. Ce sera la deuxième fois que le fameux General prend le pays en otage. Il s'améliore même dirait-on. Ses guerres de 89-90 ont amené les Syriens en fanfare. Cette fois c'est un doublé, il amène d'un coup et les Syriens et les Iraniens. Il devrait bénéficier d'un gros bonus !

Que faire ? Garder les bras croisés et se laisser entraîner dans un tunnel noir et sans fin ou bouger ? A chacun ses moyens et ses aptitudes.

Qui d'entre nous ne connaît pas un député, un notable, ou une personne d'influence. Les aounistes sont parmi nous. Leurs députés sont parmi nous. Il y a bien sur parmi ces députés des peines perdues, des irréductibles qui font ce qu'ils font parce que les général les obnubile ou parce qu'ils ont des intérêts propres a eux et se font des sous. D'autres sont convaincus de ce qu'ils font mais ne se rendent pas compte de l'horreur de leur entreprise. C'est a leur porte qu'il faut taper.

Qui ne connaît pas le cousin ou la cousine d'un député aouniste. Ou même la voisine du boulanger d'un député aouniste. Qui ne connaît pas quelqu'un qui a voté aouniste et le regrette déjà. Demandez-lui d'aller chez son député et le menacer de retirer son vote la prochaine fois. Dites leur que s'ils ne le font pas , le prochain parlement sera celui de la République Islamique du Liban et qu'elle aura un Mollah a sa tête.

Appelez les, rencontrez les, harcelez les de coups de fils. Faites leur comprendre votre refus. Froncez les sourcils. Soyez impolis s'il le faut. On n'en est plus la. Allez les visiter chez eux et interrompez leur sieste . Expliquez leurs les enjeux. Faites leur comprendre votre point de vue. Haussez même la voix, pourquoi pas. Enervez vous et montrez votre colère, sans ambiguïté. Dites leur que nous pouvons tout refuser, même sous la menace des armes. Dites leurs que les armes ne nous font pas peur. Dites leur que nous pourrons bouder leur gouvernement. Que nous pourrions prendre les rues aussi et les bloquer, et que ce n'est pas la première fois que nous le faisons. Donnez leur du Juda. Traitez les de Cheval de Troie, ou autre équidé moins beau, s'il ne vous écoutent pas.

Expliquez leur ce qui vous attend, ce qui les attend. Ne mâchez pas vos mots. Dites leur que s'ils nomment le candidat du Hezb, la livre va s'écrouler et l'économie se détruire. Que le pays va ressembler a Gaza. Que les arabes et l'Arabie Saoudite vont nous bouder et retirer leurs gros sous et nous ruiner. Que nous serons les Parias du monde.

Que les libertés vont s'envoler et être remplacées par une dictature qui ressemblera drôlement aux années précédant 2005. Que eux-mêmes vont subir le joug de cette dictature comme tout le reste des Libanais. Que le pays va changer de face et sombrer, et qu'il sera couvert d'un grand Tchador noir qui assombrira le ciel.

En somme , dites NON a l'horloge maléfique qui veut ramener des jours odieux. Et si vous êtes a court d'arguments ou de paroles, dites simplement NON. Ils comprendront.
 
Pour ajouter des commentaires, vous devez être connecté ou enregistré
 
Commentaires
 
No Comment


 
أخبار متعلقة
لا يوجد أخبار متعلقة