السبت في ١٨ تشرين الثاني ٢٠١٧ ، آخر تحديث : 09:46 م
YouTube Twitter Facebook RSS English French Portuguese
Les forces du 14 Mars refusent de participer au gouvernement et lancent une opposition pacifique et démocratique
 
 
 
 
 
 
27-02-2011
 
Les forces du 14 Mars ont annoncé dimanche qu'elles "refusent de participer au prochain gouvernement et qu'elles "lancent une opposition pacifique et démocratique pour défendre la République et protéger la Constitution".

Le communiqué publié à l'issue de la réunion des députés du 14 Mars, en présence notamment du premier ministre sortant Saad Hariri, de l'ancien premier ministre Fouad Siniora, de l'ancien président Amin Gemayel et du chef du comité exécutif des Forces libanaise, a affirmé que "les forces du 8 Mars visent à introduire le pays dans une nouvelle phase pour diffuser et ancrer les résultat du coup d'état", soulignant le climat d'intimidation par les armes qui a plané lors des concertations de la désignation du nouveau premier ministre.

"Les forces du 8 Mars ont poursuivi le coup d'état par l'imposition de conditions rédhibitoires qui s'opposent aux principes et aux normes constitutionnelles et aux constantes pour lesquelles ont lutté les forces du 14 mars(...)" a ajouté le communiqué, qui a critiqué l'empiétement des forces du 8 Mars sur les prérogatives du président de la République et du premier ministre désigné, ce qui menace le rôle des références constitutionnelles, les prérogatives, l'image et l'efficacité des institutions et risque de confronter le pays à une crise constitutionnelle et nationale que les libanais ne peuvent supporter les résultats.

"Les forces du 14 Mars condamnent et refusent les pratiques exagérées et assurent qu'elles considèrent ce qui est arrivé lors de la désignation et de la formation comme étant un soulèvement contre la Constitution et le système démocratique, exercé par la force des armes, et qu'elles lui feront face par tous les moyens disponibles, dans le cadre de leur engagement à la pratique démocratique(..)" a martelé le communiqué.

Et le communiqué de conclure: "Les députés des forces du 14 Mars qui assurent leur confrontation au coup d'état afin de l'avorter et à l'ombre de l'incapacité du premier ministre désigné à donner des réponses claires à leurs réclamations, ont décidé de refuser de participer au prochain gouvernement et de lancer une opposition pacifique et démocratique afin de défendre la République et de protéger la Constitution". Fin du communiqué.
 
Pour ajouter des commentaires, vous devez être connecté ou enregistré
 
Commentaires
 
No Comment


 
أخبار متعلقة
لا يوجد أخبار متعلقة