الاربعاء في ٢٢ تشرين الثاني ٢٠١٧ ، آخر تحديث : 01:14 م
YouTube Twitter Facebook RSS English French Portuguese
Le bloc du Futur : La formation d'un Cabinet monochrome est une atteinte à la coexistence
 
 
 
 
 
 
23-02-2011
 
Le bloc parlementaire du Futur a affirmé mardi, lors de sa réunion hebdomadaire à Koraytem, présidée par le chef du bloc, l'ancien président Fouad Siniora, que la formation d'un Cabinet monochrome est une atteinte flagrante aux principes de la coexistence dans le pays, soulignant la nécessité de préserver la Justice, garant de la stabilité, de la sécurité et du développement.

Le bloc du Futur a salué toute volonté réformiste manifestée par les peuples arabes, expliquant que « ceci ne pourrait se produire qu'à travers l'engagement à l'alternance pacifique du pouvoir et le recours au régime démocratique ».

Le Bloc a également rappelé, que le leader libyen Mouammar Al-Kadhafi a causé tant de tragédies au Liban, pour avoir détenu en captivité l'imam Moussa El-Sadr et ses compagnons, dénonçant les massacres sanglants que connaît la Lybie à l'heure actuelle et appelant la communauté internationale et arabe à réagir immédiatement face au bain de sang.

Le bloc parlementaire a dénoncé l'usage des États-Unis du droit de véto contre le projet de résolution condamnant la colonisation israélienne dans les territoires palestiniens occupés, présenté par le Groupe arabe auprès du Conseil de Sécurité des Nations unies.

« Nous soutenons les pays du monde arabe dans leurs luttes pour la démocratie, le civisme et l'engagement aux principes des droits de l'Homme et des libertés individuelles et politiques » a indiqué le bloc ajoutant : « ce n'est qu'ainsi que les peuples arabes accéderont au développement et à la stabilité sécuritaire, politique et sociale ».

Le « Futur » a appelé la communauté internationale et arabe à une prise de mesures et de résolutions urgentes, mettant un terme aux crimes « bannis par toutes les chartes internationales relatives au droits de l'Homme et du Citoyen ainsi que par le droit international coutumier ».

Les députés du Futur ont également passé en revue les derniers développements relatifs à la formation du nouveau Cabinet, se disant surpris par la violation par le camp adverse de toutes les normes, et le sapement des principes de base consacrés par la Constitution et l'accord de Taëf sur la formation du gouvernement.
 
Pour ajouter des commentaires, vous devez être connecté ou enregistré
 
Commentaires
 
No Comment


 
أخبار متعلقة
لا يوجد أخبار متعلقة