السبت في ٢٥ تشرين الثاني ٢٠١٧ ، آخر تحديث : 07:35 ص
YouTube Twitter Facebook RSS English French Portuguese
Geagea: les médiations syro-saoudiennes protègent la stabilité interne
 
 
 
 
 
 
11-01-2011
 
Le chef du comité exécutif des Forces Libanaises (FL) Samir Geagea a souligné mardi que "les médiations syro-saoudiennes ainsi que les pourparlers à New-York visent à protéger la stabilité interne quel que soit le contenu de l'acte d'accusation".

"Le problème réside en la coalition du 8 Mars qui fait une propagande s'opposant aux réalités", a-t-il ajouté après sa réunion avec l'ambassadeur australien Alex Bartleim.

M. Geagea a appelé "les 8 Mars à restituer une vie normale aux Libanais mais aucune démarche n'a été accomplie en ce sens et on ne s'est pas mis d'accord car des mesures préliminaires sont nécessaires pour entrer dans les détails des concepts proposés".

Concernant la position syrienne diffusée dans les moyens d'information, le chef des FL a déclaré "que le Tribunal international est une ligne rouge même si certains ne sont pas convaincus de sa présence". "Sa légitimité et son entité son indiscutables", a-t-il clamé.

Le responsable a signalé qu'il n'a pas une idée précise "du contenu des déclarations de la Secrétaire d'Etat américaine Hilary Clinton sur le report du compromis après la parution de l'acte d'accusation". "Ceci est son propre avis", a-t-il expliqué.

Sur la possibilité de la démission du Premier ministre Saad Hariri, M. Geagea a affirmé "que M. Hariri est, jusqu'au moment présent, le seul président du Conseil des ministres", appelant "à ne pas exercer une pression pour réaliser cet objectif car s'il démissionne, nous le nommerons de nouveau".

Quant à d'éventuelles concessions des forces du 14 Mars en contrepartie des compromis, il a dit que "ce fait est impossible mais une entente sur des modalités avec le camp adverse est envisageable pour protéger la stabilité interne".

M. Geagea a déploré "le blocage du 8 Mars pour réaliser ses réclamations et (...) jusqu'à présent, il n'a rien pu réaliser".

Questionné sur les accords entre l'Arabie Saoudite et la Syrie d'une part et le Hezbollah et M. Hariri d'autre part, le chef des FL a répondu que "son bloc est au courant de toutes les démarches et qu'il est au coeur de cette opération". "Je tente toujours de ne pas duper l'opinion publique mais la partie adverse le fait", a-t-il précisé.

Le responsable a appelé les Libanais à ne pas croire les rumeurs et les propagandes diffusées par les moyens d'information sur un compromis achevé ou sur l'élimination du Tribunal international puisque " ces propos sont infondés".

Concernant un scénario d'affrontement, il a affirmé que "l'autre partie prépare un affrontement politique et encore plus de blocage ainsi que la paralysie au sein des institutions".
 
Pour ajouter des commentaires, vous devez être connecté ou enregistré
 
Commentaires
 
No Comment


 
أخبار متعلقة
لا يوجد أخبار متعلقة